LA LEGENDE

L’histoire de Céphale et d’ Aurora est racontée dans les «Métamorphoses» d’Ovide. Céphale fort , un héros athénien, est tombé amoureux et s’est marié avec Procris. Céphale s’est retrouvé ainsi sur une île où il est finalement resté et est devenu le souverain de la région. L’île a été nommée de son nom Cephallenia, Cephalonia ou Kefallonia. De cette façon là il était lié à l’ascendance d’Ulysse. Tandis que Aurore provoque chez Procris un sentiment de jalousie,Artemis (Diana) offre à Céphale un javelot qui ne manquait jamais sa cible et un chien de chasse nommé Laelaps qui attrapait toujours sa proie. C’est ainsi que au cour d’une partie de chasse, de façon accidentelle, Procris est tuée par la lance de Céphale. Une pièce italienne du XVe siècle a remplacé une fin plus heureuse dans laquelle la déesse Artémis (Diane) ressuscite Procris et la réunit avec Céphale.

Aurore et Céphale est un tableau de 1733 de François Boucher, au musée des Beaux-Arts de Nancy. En outre, un autre portrait d’Aurora et Céphale c.1810 par Anne-Louis Girodet de Roucy-Trioson (français, 1767-1824) se trouve au Cleveland Museum of Art. A la National Gallery de Londres, on peut admirer le tableau de Nicolas Poussin, c. 1630 où il montre la cause du rejet d’Aurora par Céphale.

Céphale

EN SAVOIR PLUS

Aurora

EN SAVOIR PLUS